Chérie FM 91.3 FM Paris

Chérie FM 91.3 FM Paris, Chérie FM 91.3 FM Paris direct, écouter Chérie FM 91.3 FM Parien direct

Ajoutez à Votre Site web.

C’est pas naturel ! Tu es à cm et déjà dans la e phase du travail dite « phase active ». J’ai fait médecine. C’est si dur à croire ? C’est pour tout de suite. Enlève ton pied de mon sein. Il arrive ! Tu es le cliché. Toi, la fille qui accouches dans un taxi. Moi, l’Australo-Américaine qui rends ça possible ! Dans le taxi ? T’inquiète. Mes mains et ma bouche ont été stérilisées à la vodka. Je sens qu’il vient ! Chantez avec moi. On va y arriver ! On est arrivées ! Ouvre la portière. Ça s’ouvre pas ! Attends, la vitre fonctionne. Ça s’ouvre pas. Ouvre la portière ! Serre les jambes. C’était verrouillé. Mon sac ! On y va. Il me faut un fauteuil. Le laisse pas sortir. Il faut que je pousse. Attends. Il va sortir. Tu viens ? Vous avez plus besoin de moi ! J’ai peur. Je suis là. Je l’ai appelé. Je sais que tu veux pas de moi, mais écoute-moi. Je te plais. Beaucoup. Et tu me plais. Et tu es folle. C’est un fait. Je crois que tu es folle, enceinte ou pas. Mais j’ai le droit de le dire. Parce que je t’aime. Je t’aime. Je reviens plus tard. Merci de m’avoir appelé. Sois pas chelou. Tu veux voir à quoi elle ressemble ? « Elle » ? C’est « elle » ? C’est la petite Madeline. Comme tu es mignonne ! Bienvenue, ma puce. Elle est magnifique. Et je crois que je t’aime aussi. Je t’aime. Pourquoi j’ai dit ça ? Je t’aime vraiment. Beaucoup, beaucoup. Je veux dire que je ne veux Jeux Je peux Jeux me débrouiller seule, je suis une femme indépendante. Sérieux ? Mais je ne veux pas. Non. Elle ressemble à une extraterrestre, non ? Tu es la plus jolie extraterrestre du monde. Qu’est-ce que tu veux ? Je sais que je peux faire plein de trucs toute seule. Je peux défaire ma robe, mais je veux que tu le fasses. Ça sonnait bizarrement. Que tu me regardes défaire ma robe. Non. Ça semblait uel. Je voulais dire que je veux défaire moi-même ma robe et que tu sois là car tu es ma meilleure amie. Et je t’aime. Je suis complètement amoureuse de toi. C’est plus qu’une amitié. Je suis contente que ce soit réciproque. Je blague ! Je t’ai eue. Mais c’est vrai que je t’aime. Tu m’as manqué. J’étais carrément en manque d’Alice. Tu te moques de moi ? C’est là que tu habites ? C’est ça, tes m² pour ranger tes fringues et te laver à l’occase ? Je suis super riche. Je te l’avais pas dit ? Pourquoi on va toujours chez moi ? Pourquoi tu bosses au cabinet ? Pourquoi je paie toujours tout ? Je n’avais pas vraiment besoin de bosser au cabinet. J’aimais bien traîner avec toi. Et r ces deux vigiles. T’as un scooter ? Mon scooter d’intérieur. J’ai tout l’étage. J’ai toujours payé la note quand on est sorties. C’est comme ça qu’on reste riche. J’ai encore tant à t’apprendre ! Je veux que tu sois mon papa gâteau. Je serai ta sœur gâteau. Tu déjeunes, toi ? Tu gâches tout. Je me dis que le temps qu’on a pour être célibataire, c’est le temps qu’on a pour apprendre à vivre seul. Mais à quel point veut-on savoir vivre seul ? N’y a-t-il pas un danger, si on devient trop bon célibataire, d’être trop figé dans ses habitudes pour rencontrer quelqu’un de bien ? Certains font de mini efforts pour se poser. Certains refusent de se poser. Parfois, il ne s’agit pas de statistiques Jeux mais tout simplement d’alchimie. Et parfois, le fait que ce soit fini ne signifie pas la fin de l’amour. Je veux te parler de ta maman. Elle est tombée malade quand tu étais bébé. Et je ne parle pas d’elle parce qu’elle me manque encore. Tous les jours. Mais Jeux il faut qu’on parle d’elle. Qui c’est ? Moi. Et qui c’est ? Maman ? Beaucoup de bons souvenirs, là-dedans. LES PREMIERS PAS DE PHOEBE Je veux te montrer un truc. La chanson « Eyes of You » ! La chanson « Eyes of You ». Je sais pourquoi tu chantes jamais. Pourquoi ? Parce que ta voix est horrible. Qu’est-ce que tu racontes ? C’était excellent ! Le truc, quand on est célibataire, c’est qu’il faut le savourer. Parce que, dans une semaine ou dans une vie de solitude, on n’a peut-être qu’un seul instant Jeux Un seul instant où on n’est pas lié par une relation à qui que ce soit. Un parent, un animal, un frère ou une sœur, un ami Jeux Un instant où l’on est seul. Vraiment, réellement, célibataire. Et ensuite Jeux c’est fini. T’as vu l’heure ? Samantha arrête pas de m’appeler. Demain, on a le plus gros client de la saison. Ça va, détends-toi. Je me détends ? On passe pas une bonne soirée ? Je m’éclate. Ben, voilà. Kiffe. T’inquiète pas pour demain. Tout ira bien. Assieds-toi ou va danser. Elle te harcèle pas ? Parce que moi, elle me fait un enfer. Si, elle a appelé. Je suis viré. Je vais gérer. Tu vas gérer ? J’attends de voir. Oui, regarde. Regarde bien. Huées. Est-ce que vous voulez que la fête continue ? OUAIS ! Je vais vous demander de faire un petit jeu pour moi : un silence d’une minute. Son portable sonne. Vous êtes prêts ? Ça commence maintenant. Chut. Allô ? Samantha ? h du mat’. Tu fous quoi ? Ben, je dors. Il y a un souci? *-Tout le voisinage m’appelle. Il y aurait de la musique. Quoi ? De la musique ? Ben non. Je l’aurais entendue. Je l’entends pas. Je suis conne. Les voisins inventent ! Ouais. Ils sont un peu mythos. Je suis sur le bateau. J’ai la plage devant moi et c’est désert. Y a pas un chat à la ronde. Arrête de jouer. C’était mignon quand t’étais petit, mais plus là. Ah oui, t’as raison. Au temps pour moi. Je vois un mec chelou avec un chapeau. Ils sont en bande. Ils vont s’ambiancer, faire un feu de camp Jeux Je vais les virer. *-Chut ! Chut ! Je ne veux plus aucun bruit. D’accord, je les vire. Compte sur moi. D’accord. Tant mieux. Bon. On en était où, déjà ? Barbra Streisand Duck Sauce un. Un. Sam, t’es là ? Sam ? Samuel ? Alors, bonjour. La sortie en mer est impossible aujourd’hui. Ça a l’air très calme comme ça. Mais c’est dangereux. Tu me reconnais pas ? Kristin. L’été dernier, le bateau, les calanques Jeux Ah, mais oui ! Kristin Jeux Kristin de Berlin. De Londres. C’est ça. C’est cool de te voir ! Oui. Avec ton bébé. Hein ? Ton bébé. Et en fait Jeux Désolé, tu peux pas monter sur le bateau. Je range. Je te présente Gloria. Bonjour, Gloria. Il baragouine en anglais. Salut, Gloria. Elle est choute, hein ? Bravo. C’est ta fille. Hum ? Ta fille. Ta fille, Samuel. Voilà. Ta fille à toi. En français, quand tu veux dire tu dis « ma », tu vois. Je sais que ça doit être un choc pour toi, mais Jeux C’est bien ton bébé. Non. « Ton bébé de moi », ben non. Ça n’a rien à voir. C’est pas moi, ça. Elle a mois. Ouais, mois, mais quoi ? Qu’est-ce que tu me fais, là ? Je sais, c’est fou, mais Jeux Je suis venue pour Jeux C’est pas fou. Mais non, c’est pas fou ! C’est pas fou du tout. C’est pas fou. Parce qu’en fait, non. C’est malencontreux, mais non. Je suis désolé. Parce que si tu réfléchis Jeux Ben non. Tu vois ? Donc, désolé, mais non. Allez, bisous. Klaxon. T’as euros pour le taxi ? S’il te plaît. Euh, oui. Ça oui ! Ça oui! Je vais te chercher ça. Mais mois, ça non. Voilà. euros et bisous, bye. Tiens ! Voilà. Le taxi klaxonne. Gloria pleure. Merci beaucoup. Tu peux me la garder ? Euh Jeux Ouais, mais Jeux Alors, attends. Tu fais Jeux Dépêche-toi ! C’est lourd, quand même. Gloria pleure. T’inquiète pas, elle revient. Regarde. Elle paie et elle revient.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *