Radio Classique FM

Radio Classique FM, Radio Classique FM direct, écouter Radio Classique FM en direct

Ajoutez à Votre Site web.

Vous avez vu le tunnel de Chapo quand il a été arrêté ? On aurait dit une attraction Disney ! Il y avait des lumières, des tickets, une attente de deux heures. Il y avait un Starbucks. « Je vais prendre un Chapo-ccino. » C’est pas bizarre de penser qu’on a un candidat jeux qui doit bronzer et qui veut expulser tous ceux qui n’ont pas besoin ? Ça ressemble à rien ! Le bronzage, c’est deux poids, deux mesures. Les Blancs peuvent bronzer. Je ne peux pas éclaircir. Quelles conneries ! J’aime écouter les nanas blanches. « On va se faire bronzer ? Ça va faire exotique. » « T’inquiète, on reste des Blanches. » « Je suis Becky. J’ai des tresses africaines. » J’adore ! Deux poids, deux mesures. Ils ont des lits de bronzage. On n’a pas de lits de décoloration ! J’adorerais ça ! On y va : « J’ai besoin d’être un peu plus blanche. » « J’ai un entretien d’embauche. » Merde. Merde. Désolée, ça m’a échappé. Mais c’est la vérité ! On vit vraiment à une époque bizarre en politique. Je vis à Los Angeles. En Californie, l’herbe est légale. Oui ! Bizarre, non ? Mais non. C’est complètement con. L’herbe est légalisée avant les immigrés. C’est con, non ? L’herbe a été légalisée avant les immigrés. Petite, on m’avait dit que c’était une drogue. « Ça te gâchera la vie. » « N’en prends pas, ça te gâchera la vie. Et maintenant : « On plaisantait, allez-y, défoncez-vous ! » « Allez ! » « Lupita, surveille les enfants. Je vais fumer. Salut ! » Lupita : « Je peux avoir une carte verte ? » « Non ! Tu peux avoir une carte pour de l’herbe ! » « Des papiers ? » « À rouler ? Mais bien sûr, Lupita ! » San Antonio, je suis chez moi. Je suis originaire du Sud du Texas. J’adore ! Je viens d’une petite ville. On avait un gros problème de gang. Le problème, c’est qu’on n’avait qu’un gang. Comment peut-on n’avoir qu’un gang ? On se bat contre qui ? Personne. Le gang s’est mis à taguer les murs : « TCB, es plus grosses salopes ! » Personne ne disait rien. Le lendemain : « Ouais, c’est vrai. » Au bout d’un mois, le mur était recouvert d’affirmations positives. Les gens : « C’est votre église ? » « Non, c’est notre gang. » « Ils ont de l’assurance. On est fiers. Ils vont aller loin. » Si vous n’avez jamais grandi avec un gang, je vais vous expliquer. C’est comme avoir un Walmart à côté d’un Target. Et vous devez en choisir un. C’est une histoire de territoires et de couleurs. Walmart : bleu. Target : rouge. Si tu es Walmart, hors de question de voir un pull dans mon quartier, salope, ou je te casse comme j’ai cassé les prix de cette conne ! Je m’en fous ! Walmart pour la vie. Je rigole. Je suis Target. Je vais me faire tatouer une cible. J’ai grandi pauvre. Quand on est gamin, on ne sait pas qu’on est pauvre, car on croit que tout le monde vit comme nous. En CM, j’ai compris qu’on était pauvres car j’étais une grande fan des New Kids On The Block. Je les adorais. Je n’avais pas les moyens de les voir en concert. Quand j’étais petite, je rêvais que j’allais les rencontrer et qu’ils allaient tomber amoureux de moi. Sans plaisanter. C’était mon rêve, en CM. J’allais être la femme de ménage de leur bus. Et le ménage allait être si bien fait jeux qu’ils allaient tomber amoureux de moi ! Je pensais qu’ils allaient monter dans le bus : « Mais qui a fait ce lit ? » Vous voyez un peu ? « Incroyable. » « Ce bus de tournée est super propre. » « Qui a fait ce lit ? » « Qui a fait ce lit ? » Ouais ? Oui. Oui. Et j’aurais alors dit : « J’ai fait ce lit. » Et eux : « On t’aime. » Et moi jeux C’est tout. J’étais en CM. ans plus tard, j’ai repensé à cette histoire. Et je me suis dit : « Pourquoi j’étais femme de ménage dans mon rêve ? » Même dans mon rêve, je ne peux pas trouver un meilleur job ? Alors, je me suis mis à réfléchir à la question. C’était le travail de la plupart des femmes que je connaissais. Elles cuisinaient dans des restaurants. Faisaient le ménage chez des gens. Elles sont venues travailler ici pour avoir une vie meilleure et pour que leurs enfants n’aient pas à faire ça. Quand j’ai compris ça, j’ai réalisé qu’en tant que femme, je voulais briser ce plafond de verre. Oui. Mais en tant que Mexicaine, je voulais aussi le nettoyer. Où est le Cillit Bang ? Le violet ! Comme s’il y en avait d’autre ! J’ai enfin pu voir les New Kids à ans. Ils ont fait une réunion. Mon petit ami de l’époque est venu avec moi car il voulait me voir craquer. Lui : « Ça va aller ? » Moi : « J’ai ans. Je gère, mec. » « Je vous aime ! » Seigneur jeux Quelques minutes après, j’ai regardé autour de moi jeux Ce stade est rempli de femmes de et ans qui écoutent ces d’hommes qui parlent de sortir avec des lycéennes. Et moi : « C’est pas vrai, ils n’ont pas mis les chansons à jour ! » Parce que je suis une adulte. Petite, j’adorais la chanson You Got The Right Stuff. Je l’adorais, car les paroles disaient : « Le premier r était bon, le deuxième, plus profond. » J’étais : « Ils mettent la langue ! » Mais là, j’ai ans, alors : « Troisième et quatrième, on le fait. » « Les billets étaient cher, ma copine a pris une babysitter, on en veut plus. » « Vous devez tenir bon et nous en donner plus. » Ils devraient vraiment mettre les chansons à jour. You Got The Right Stuff . J’ai la trentaine.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *