France Bleu Champagne-Ardenne

France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Champagne-Ardenne direct, écouter France Bleu Champagne-Ardenne en direct

Ajoutez à Votre Site web.

Et Barack est entré, super excité de rencontrer son idole. Nelson Mandela, assis dans le fauteuil, l’a regardé. « Jeune Barack. Comment allez-vous ? » Barack a dit : « Oh, Nelson Mandela, c’est le jour le plus fou de ma vie ! C’est incroyable ! Je n’arrive pas à croire que je vois Nelson Mandela. J’ai attendu ce moment toute ma vie. Je veux être comme vous. J’ai lu vos livres. Je serai le premier président américain noir. Comme vous, je vais être élu. Je vais être le premier président américain noir ! » Nelson Mandela a dit : « Pas avec cette voix. Vous ferez peur aux Blancs. » « Nelson Mandela, c’est le plus grand jour de ma vie. Je ne comprends même pas jeux Dites-moi comment faire. Comment faire comme vous pour devenir le premier président noir ? » « Eh bien, tout d’abord. Il faut changer cette voix. On ne dirait pas que vous allez diriger quoi que ce soit. » « Je ne comprends pas. » « Vous parlez tellement vite. Ralentissez. Vous n’êtes plus pourchassé. » « Je n’y avais jamais pensé comme ça. » « Ralentissez. » « Je suppose que je parle vite parfois. Je peux jeux  » « Plus lentement. » « Je peux ralentir. Je peux vraiment ralentir. C’est bon ? » « C’est mieux. Il faut maintenant vous assurer d’ajouter un peu de grave à votre voix. » « Je ne vois pas pourquoi c’est un problème. » « Imaginez si je parlais comme ça. Vous pensez que les gens auraient voté pour moi ? Non. Je serais toujours en prison. Ajoutez des basses. » « OK, je peux essayer de jeux Je peux essayer d’ajouter des basses. C’est jeux  » « Plus grave que ça. » « Je peux parler plus grave. C’est bon ? » « Plus grave. » « Bien plus grave. Je peux rester comme ça. » « C’est mieux. Maintenant, très important : Pour être un premier président noir, votre rythme doit jeux être jeux puissant. Chaque mot jeux doit donner l’impression jeux que c’est le dernier jeux que vous prononcerez. » « C’est puissant M. Mandela. Je vais essayer jeux de parler comme ça. Ça marche ? » « C’est bien, très bien. » « Je le sens. » « Oui. Maintenant, pour la touche magique. Pour être le premier président noir, vous devez avoir la voix rauque. » « Non, plus rauque. » « Vous y êtes presque. » « C’est ça. Je crois que vous l’avez. Maintenant, répétez après moi. Amérique. » « Amérique. » « Non. Soyez plus rauque. Amérique. » « Amérique. » « Amérique. » « Amérique. » « Amérique. » « Amérique. » « Oui, je le sens. Dites, c’est mon pays. » « C’est mon pays. » « Oui ! C’est mon rêve ! » « C’est mon rêve. » « Oui, je le sens. Vous allez être le premier président noir. » « Vous pensez qu’on peut le faire ? » « Yes, we can. » « Yes, we can. » « Vous y êtes arrivé. Fonce, négro. » Enfin, j’imagine que ça s’est passé comme ça. C’est fou et effrayant quand on pense que votre manière de parler peut déterminer et changer votre vie. C’est toujours le cas. C’est pourquoi la moitié du monde a des problèmes d’immigration. Ce n’est pas vraiment ça. C’est la peur de la différence. Ceux qui n’aiment pas les immigrés ne parlent pas des immigrés qui leur ressemblent. Ils parlent des immigrés qui ont une apparence et un accent différents. Parce qu’un accent entraîne des connotations. On détermine l’intelligence de quelqu’un avec son accent. Mais un accent n’est pas un indicateur d’intelligence. C’est quelqu’un qui parle votre langue à sa manière. Les accents ont des connotations, c’est vrai. Regardez les Français, on pense tous que les Français sont romantiques. Pourquoi ? À cause de leur accent. Ils ont ce truc. « Je me disais que, peut-être, on pourrait jeux comment dire jeux après, on pourrait essayer de jeux  » « Oh mon Dieu, il est trop y. » Les accents déterminent notre perception. C’est pareil pour les Russes. Les Russes, le peuple le plus craint sur la planète. Pourquoi ? À cause de leur manière de parler. On ne peut pas nier que quand un Russe parle, on n’est pas à l’aise. Dès qu’ils ouvrent la bouche : « Je vais te tuer, te briser. Je détruirai ta famille. » Même s’ils disent des choses gentilles, ça a l’air menaçant. « Ouais, des lapins et des ours en peluche. Joyeuse Saint-Valentin. » On dirait une menace. Faut pas déconner avec les Russes. Qui que vous soyez, il ne faut pas déconner avec les Russes à cause de cet accent. Tout le monde a peur des Russes. Ils font ce truc quand ils parlent. Ils foutent la trouille. Et on le voit tous les jours. Regardez aux Jeux Olympiques. On a découvert que les Russes se sont dopés pendant des décennies. Le comité olympique les a bannis, avec assurance. Quand ils étaient à Zurich. « Le comité olympique pense que les Russes ne peuvent plus participer aux Jeux Olympiques en raison de leur dopage. Ils ne sont plus les bienvenus aux Jeux de Rio et bannis à l’avenir. Merci beaucoup. » Les Russes ont dit : « Pardon ? » « En vérité, les Jeux Olympiques sont ouverts à tous. Venez quand vous voulez. Enfin, qui suis-je pour vous bannir, ja ? C’est pour tout le monde. À bientôt à Rio. OK. Auf wiedersehen . Salut. » Tout le monde a peur des Russes. On le voit en matière de géopolitique. Par exemple, en Ukraine. La Russie s’est emparée d’un bout d’un autre pays. Ils ont annexé la Crimée. Sans provocation, sans raison. D’un seul coup, ils se sont dit : « Ouais, ça me plaît. » Et qu’a fait le reste du monde ? Il ne faut pas déconner avec les Russes, les gens les plus effrayants.



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *