Sequence FM Annecy

Sequence FM Annecy, Sequence FM Annecy direct, écouter Sequence FM Annecy en direct

À Karazhan. Où est ton cheval ? Ils l’ont pris. Sans rire ? Reste là. Tu tiens à ton maître ? J’hésiterai pas. Va-t’en. Dommage. Il aurait fait un beau manteau. Par ici ! Tu l’as capturée seul ? Oui. C’est l’avorton de la portée. Toi. Qui es-tu ? Pourquoi tu attaques nos terres ? Il te comprend pas. Tu parles notre langue ? Un mot de plus dans leur langue et je t’arrache la tienne. Je le répéterai pas. Dis-lui d’arrêter. Dis-lui, toi. Je t’en prie. As-tu un nom ? Tu comprends notre langue. Je te demande si tu as un nom. Garona. C’est le nom qu’elle se donne. De quelle espèce es-tu ? Elle nous ressemble plus qu’à ces bêtes. Orc. Orc ? C’est toi ? Ou la bête, dans la cage ? Je connais les peuples des Sept Royaumes, je n’ai jamais vu d’orcs. Montre-moi d’où tu viens. C’est pas le monde orc. Le monde orc est mort. Les orcs prennent ce monde. Tu viens d’un autre monde. Comment es-tu arrivée ici ? Le grand portail. Il était enterré. Sa magie nous amène ici. Comment as-tu appris notre langue ? Les orcs font des prisonniers. Ils m’apprennent. Des prisonniers ? De notre peuple ? Sont-ils en vie ? Oui. Ils sont nombreux. Pourquoi ? Pour nourrir le portail. Pour faire venir la Horde. Pour prendre ton monde. Emmène-nous là-bas. Non. Emmène-nous là-bas, ou tu finiras comme ton ami, dans la cage. Tu te crois effrayant ? Les petits orcs ont des animaux plus effrayants. Nous ne voulons pas te faire peur. Nous voulons protéger les nôtres, nos familles. Si tu nous aides, je te fais le serment que tu seras libre. Main-Noire le terrible. Chef de guerre de la Horde. Tu as laissé les petits-crocs tuer tes guerriers. Pire, tu as couvert les tiens de honte en fuyant devant l’ennemi. Tu es trop faible pour répondre, Destructeur ? La Horde ne veut pas des faibles. Respecte la tradition, chef de guerre. Tu connais la sentence. La mort. Pour la Horde ! Pour la Horde ! Arrête. Tu oses interrompre ce jugement ? On s’est bien battus. Leur sorcier a utilisé ton Fel contre nous. Moi seul maîtrise le Fel ! Toi et tes guerriers avez survécu. Peut-être que Main-Noire vous a mis à l’abri, loin du combat ? Il sait peut-être que vous êtes faibles ? Tu souhaites me défier, petit chef de clan ? Je ne m’oppose pas à Gul’Dan. Mais le Fel naît de la mort, il doit avoir un prix. Un prix payé avec des vies. Tu veux prendre ton fils ? Ce sera un grand chef, comme son père. Il guidera les siens. Je n’ai pas su le faire, aujourd’hui. Il te défie déjà. Si Gul’Dan peut infecter un être aussi innocent, quelles chances nous reste-t-il ? Quoi qu’il advienne. Quoi qu’il advienne. Je te vois. Ce portail, qui l’a montré à Gul’Dan ? Qui l’a mené jusqu’à Azeroth ? Gul’Dan a parlé d’un démon. Tu l’as vu ? Pas son visage, mais sa voix. Comme le feu et la cendre. Je reste, on ne sait jamais. Ton mâle. Je peux te tuer avant qu’il bouge. Lothar ? C’est mon frère. Le roi est mon époux. Tu es la femme du chef. Ça doit être ça. Te tuer m’apporterait beaucoup d’honneur. Pas chez les miens. La nuit est froide. Tu en auras peut-être besoin. Ça te réchauffera. D’autres villages ont été incendiés. Je suis née dans l’un d’eux. Je ne peux imaginer les horreurs que tu as subies. Mais rien n’est inévitable. La paix règne ici depuis de longues années. La paix entre tous les peuples du monde. Pourquoi… Je peux la faire enlever. Tu pourrais vivre ici, Garona. Avec nous. Tu serais libre. Si tu le souhaites. Le grand portail ? « De la lumière naît l’obscurité « et de l’obscurité, la lumière. » Très clair… « Interroger Alodi. » Alodi. C’est bon de revoir des arbres. Et la neige, même d’aussi loin. Tu te souviens quand on chassait dans les dunes de Givrevent ? Il y avait de la viande, de la vie. N’est-ce pas étrange que notre terre agonise depuis que Gul’Dan a le pouvoir ? Un seul orc ne peut pas tuer un monde. Tu en es certain ? Regarde autour de toi, ça ne te rappelle rien ? Dès que Gul’Dan libère sa magie, la terre meurt. Si notre peuple doit s’établir ici, mon ami, il faut arrêter Gul’Dan. On n’est pas assez forts pour le vaincre. Mais avec l’aide des humains, on pourrait l’être. Je veux cette arme. Je te protégerai. J’ai pas besoin qu’on me protège. Pourquoi tu me regardes ? Le rat de bibliothèque, monte la garde. Avec tout mon respect, je m’appelle Khadgar. Mes sincères excuses, Khadgar. Je croyais qu’on était amis puisque je ne t’ai pas jeté en prison. Tu montes la garde. Au moins, tu ne lis pas. Il veut se coucher avec moi. Pardon ? Tu te blesserais. Je ne veux pas. Tant mieux. Tu ne serais pas très efficace. Pourquoi tu ris ? Comment les humains survivent à ça ? Pas de muscles, des petits os fragiles. Tu n’es pas très différente de nous. Comment tu as survécu ? Les os cassés deviennent plus solides. Les miens sont très solides. Je suis désolé. Ça sert à rien. Mon nom, Garona, veut dire « maudite », en orc. Ma mère a été brûlée pour m’avoir donné la vie. Mais ils t’ont épargnée. C’est Gul’Dan. Il m’a donné sa dent, en souvenir d’elle. Mes parents m’ont confié au Kirin Tor quand j’avais six ans. Je ne les ai jamais revus. Ni mes frères et sœurs. C’est un honneur pour une famille d’offrir un enfant au Kirin Tor,



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *