Radio Skyrock

Radio Skyrock, Radio Skyrock direct, écouter Radio Skyrock en direct

! Vous l’avez ? Non ! Où est-ce que je l’ai vue ? Je suis certaine de l’avoir vue ! Attendez ! Elle est là-dedans. Où est-elle ? Qu’est-ce qui se passe ? Betty ? Je vais bien. Ne vous inquiétez pas. Elle doit être ici. Je l’ai vue dans un tiroir. Bon, écoutez… Continuez à chercher ici. Je vais voir dans la lingerie. Je l’ai trouvée ! Je l’ai. Tu as aimé hier soir, traînée ! Toutes les cantatrices sont des s ! Il y a une date ! Une date d’anniversaire je suppose. Où êtes-vous ? Oh mon Dieu ! C’est ça que vous voulez ? C’est ça que vous voulez ? Ici ! Prenez-le ! Salaud ! C’est… c’est… Je te prendrai quand il me plaira… et où il me plaira. Bonjour ! Lâchez-moi ! Laissez-moi tranquille ! Ces marques. Qui vous les a faites ? Une autre manifestation de la malédiction de  »Macbeth » ? Ou est-ce que ça vous est arrivé cette nuit ? Alors il s’est passé quelque chose cette nuit. Oui ! Pourquoi vous ne m’avez rien dit ? Parce que… c’est encore pire que je l’avais imaginé. Je voulais l’effacer de ma mémoire. Ne plus rien voir… Ne plus rien ressentir… Ne plus penser à rien… Juste m’enfuir ! Je comprends ce que vous voulez dire. Ecoutez. Je suis là pour vous aider… pas pour vous persécuter. Et je vous promets que nous ferons de notre mieux pour arrêter cet homme. Mais j’ai besoin que vous collaboriez. Je ne sais pas à quoi il ressemble. Il me ligote. Il me caresse. Il m’oblige à regarder. Mais il ne me laisse jamais voir son visage. Cet après-midi… à l’opéra… il a tué Julia, la costumière. Mon Dieu ! Je ferai mieux d’y aller ! Non, s’il vous plaît ! Ne vous inquiétez pas. On va comprendre ce qui se passe. Je vais revenir Ne me laissez pas seule. J’ai peur ! D’accord. Calmez-vous. Vous montez et vous vous enfermez chez vous. Attendez mon assistant, Daniele Soave. D’accord. Rappelez-vous… Daniele Soave. Qui est-ce ? Daniele Soave. L’inspecteur vous a dit que j’arrivais ? Oui, il me l’a dit. Bonjour. Je peux entrer ? Oui, bien sûr. Ne vous inquiétez pas pour moi. J’ai mal aux yeux, j’ai mis des gouttes. Je peux jeter un œil ? Oui, allez-y. Laissez-moi une minute et je vous rejoins. Vous êtes tendue ? Un peu. Non, beaucoup ! Je suis là, alors détendez-vous. Je sais, merci. J’ai une bonne méthode pour me relaxer.  »Vous vous sentez très calme. »  »Calme et détendue. »  »Concentrez-vous uniquement sur la musique. »  »Inspirez profondément. »  »Un ! »  »Deux ! »  »Trois ! »  »Quatre ! » Vous m’avez appelé mademoiselle ? Non. J’écoute une cassette. Si vous avez besoin de moi… J’y vais. Vous attendez quelqu’un ? Oui, une amie. Vérifier qui c’est avant d’ouvrir. Je sais que c’est elle. C’est toi Mira ? C’est elle ! J’ai lu les journaux. C’est terrible ! C’est pire encore. Tu n’es pas seule ? Oui, Vienne et Paris ! Mira, le tueur a encore frappé. Julia, la costumière ! J’y étais ! Maintenant je comprends pourquoi la police te protège. Qui t’a dit ça ? Quoi ? Que la police me protège… Le policier dans le hall, au rez-de-chaussée. Il m’a demandé qui j’étais et où j’allais. Son nom est… Soave. Oui, c’est ça. Mais il est dans le living. Qui est dans le living ? Ça n’a pas de sens ! Viens ! Qui c’est Betty ? Je ne sais pas. Ça pourrait être le maniaque. Il est parti. Il était ici. Appelle la police ! Le téléphone est là-bas ! Mais j’ai trop peur d’y entrer. Il peut s’être caché… et attendre. Sortons d’ici. Attends ! Et si celui-ci était le vrai et celui d’en bas le maniaque ? On va tomber sur lui ! Et si c’était le contraire ? Je n’ai aucune envie de le savoir. Tu as raison. Je n’ai même pas eu le temps de bien le voir. La cuisine ! La porte est solide ! Des couteaux, on peut se défendre. J’aimerais bien le voir entrer maintenant. On peut toujours hurler. Tu es cantatrice. Tu peux monter très haut. Cet immeuble est ancien. Les murs font un mètre d’épaisseur. Personne ne nous entendrait. Oui. Très bien. D’accord, tout de suite. Ouvrez la porte. C’est moi, Daniele Soave. Il est là dehors. Le maniaque est dans votre appartement. Vite ! Je ne vous fais pas confiance. Ça pourrait très bien être vous. Je suis policier. Je vais



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *