Nostalgie Radio 91.0 FM

Nostalgie Radio 91.0 FM, Nostalgie Radio 91.0 FM direct, écouter Nostalgie Radio 91.0 FM en direct

à la dernière minute. Alors, vous n’avez radio jamais radio C’est une peur qui est en moi depuis mon enfance. Je vais changer ça radio N’essayez pas. C’est un cimetière. Du calme. Non ! Quelle différence ça fait ? Laissez-moi ! Non ! Non ! Je suppose qu’on va marcher toute la nuit radio juste parce que cette putain est allée prendre son pied. Je vous ai dit que c’était juste une amie. Bien sûr, mais tu l’aimes. Cigarette ? Oui. Mais ça serait mieux si c’était un joint, on a besoin d’animation ici. C’est à Virginia. Qui ? la fille morte ? mais comment l’a t’elle perdu ? Je connaissais un gars qui aimait bien boire du champagne dans mes chaussures. C’était la seule chose qui l’excitait. Allons-y. Attends, qu’est-ce qui va pas chez toi ? Qui est là ? Répondez ! Qui que ce soit, montrez-vous ! Ne me faites pas venir vous chercher ! Que fait Pedro ? Ce n’est pas lui, les cloches sonnent toutes seules. Rentrez et fermez la porte. N’ouvrez à personne d’autres que nous. Très bien. Une promenade dans les ruines, oui, c’est ça radio Vous vouliez me faire du mal ? Qui est-ce ? Moi, Roger. Ouvrez, ouvrez ! et Pedro ? Les Templiers l’ont tué. Les Templiers ? Qu’il reste dehors. Il est en danger. Et pour nous ? Ce sera nous après. Laisse-moi, je vais ouvrir. Si tu ouvres cette porte, je te tue. Que se passe t’il ? Ouvrez, c’est moi, Roger. Ouvrez ! Ils arrivent. Ouvrez ! Viens là, sale pute ! Traînée ! Non ! Roger. Ne parle pas. C’est le seul moyen de rester en vie. Stop ! Papa, regarde ! Attends. Aidez-moi ! Aidez-moi, je vous en prie. Aidez-moi. Dépêchez-vous ! Vite ! Allez ! Amènes-la ici. Allez. Montez ! Non ! Fils ! Hey ! Que faites-vous là ? Qu’est-ce qu’il y a ? Que s’est-il passé ? La banque va reprendre ma maison. Combien était l’hypothèque ? euros. C’est beaucoup. L’intérêt seul est de . Quand avez-vous souscrit ? En . Quand avez-vous fait le dernier versement ? Il y a ans environ. Vous devez payer les traites, ou ils reprendront tout. J’ai payé le principal. Ce sont les intérêts qui me ruinent. Quel est le taux ? %. % ? Pourquoi autant ? C’était le marché. En Francs Suisses ? Non. Euros. J’ai été un idiot. or %, je pouvais gérer. Le mien est de %, ce qui est déjà beaucoup. Lorsque qu’on a un salaire, qu’on travaille, c’est plus facile de faire face. Mais depuis que mon entreprise a fermé radio Quelle entreprise ? J’avais une maison d’édition. Elle a fait faillite. Elle allait vraiment bien. Puis la crise financière a frappé et tout s’est écroulé. Une enquête a révélé qu’il n’y a que % des Roumains qui lisent plus d’un livre par an. En fait, je ne publiais pas des livres. Non ? Je faisais des brochures, des dépliants pour les campagnes promotionnelles. Je vois. J’ai fait un livre pour l’Eglise orthodoxe, mais ça ne nous a pas rapporté grand chose. Les campagnes de promotion rapportent pas mal, mais la crise financière a frappé et tout s’est écroulé. Voisin, je suis vraiment désolé, mais je ne peux pas vous aider. Euros, c’est beaucoup pour moi en ce moment. J’ai des traites sur ma voiture et mon appartement. Je ne peux vraiment pas. Je comprends. Je suis vraiment désolé. Désolé de vous avoir dérangé. Pas du tout. Au revoir. Au revoir. « Si vous avez peur, j’irai seul ! » « Seul ? Bien sûr que non ! » crièrent ses compagnons. Le jour de la célébration arriva. Dans une clairière se tenait l’estrade pour le tournoi de tir à l’arc. Le prince Jean était assis. Demoiselle Marianne était derrière lui. Déguisé en mendiant, un grand chapeau rabattu sur son visage, Robin des Bois monta sur l’estrade. Ses yeux rencontrèrent ceux de la Demoiselle radio Tu peux venir une minute ? Il veut te dire quelque chose. Tu continues à lire. A quel endroit ? Ici. Il y a une légende dans le village de mes grands-parents. On dit que mon grand-père a enterré son trésor avant l’arrivée des communistes. Je veux engager un gars avec un détecteur de métal pour voir s’il y a quelque chose. Si vous payez, je vous donnerai la moitié de ce qu’on trouvera. Quelqu’un dans votre famille vous a parlé de ça ? Mon grand-père a dit quelque chose, mais il n’a pas été très clair. Je me souviens radio quand ils l’ont emmené à l’hôpital, avant qu’il rentre dans l’ambulance, il m’a appelé et m’a dit : « Prends soin de la maison. » Il ne l’a dit qu’à moi. J’étais son favori. Il m’aimait beaucoup, et voulait que je sois prêtre. Mon grand-père était lui-même prêtre . Malheureusement, il n’est jamais revenu de l’hôpital. Il a eu une crise cardiaque et il est mort. Dieu ait son âme. Je pense que, quand il a dit : « Prends soin de la maison », peut-être qu’il a dit d’en prendre soin parce qu’il y a un trésor là. Est-ce que votre mère ou votre père savent quelque chose ? Mon père ne s’est jamais entendu avec mon grand-père. C’était le père de ma mère. J’ai demandé à ma mère, mais elle ne savait rien. Vous dites que votre grand-père a enterré le trésor, non ? Oui. Alors, pourquoi il ne l’a pas déterré ? Qui ? Votre grand-père. Il ne pouvait pas, parce qu’ils ne vivaient plus là. En , les Communistes les ont chassés de la maison. Ils ont été expulsés vers Caracal pendant ans, puis ils sont revenus et sont restés avec des parents et des voisins. Je n’ai récupéré la maison que plus tard, après la révolution. Autour de . Je pense radio que ça pourrait être une bonne affaire pour vous. Je n’ai pas l’argent, là maintenant. Vraiment pas. Je suis allé pour louer un détecteur de métal. Ils ont demandé €. Mais si vous pouvez le trouver moins cher ailleurs radio Votre grand-père était riche ? Oui très. Et votre grand-mère ? Comment ça ? Vous la connaissiez ? Non, elle est morte plus tôt, dans les années . Je vais y réfléchir et je vous appelle. Où vas-tu trouver Euros ? J’ai sur mon compte. Si je ne paie pas les factures ce mois-ci, ça fait de plus. Tu pourrais peut-être demander à ton père pour le reste. Pourquoi tu ne lui demandes pas toi-même ? Tu sais bien qu’il ne me supporte pas. Ce n’est pas qu’il ne te supporte pas. Il ne t’aime pas, mais il peut te supporter. Il vaut mieux que tu lui demandes. Je ne vais pas lui demander. Il va me prendre pour une folle. Dis-lui que tu en as besoin pour Alin à l’école, pour lui acheter quelque chose. Quoi ? Je pense que c’est l’opportunité d’une vie. Je ne vais pas l’appeler. Je préfère attendre jusqu’à ce qu’on en ait vraiment besoin. Nous parlons d’un investissement radio Non, discutons de l’environnement, car il est protégé par la Constitution, à l’article . Le droit au travail est aussi garanti par la Constitution. L’article de la Constitution dit que le droit au travail est garanti. Je vois. Ok. Écoutons le membre de l’Académie roumaine, Radu Rey. Notre problème est la durabilité. Les réserves d’or de Rosia Montana sont limitées, elles s’épuisent. Nous avons vu des exemples terribles de ces cités mono-industrielles, ou de ce qu’il en reste. Je reviens de Bazinul Dornelor, et je ne peux encore décrire ce que l’extraction du soufre a fait de Calimani. On n’a jamais vu quelque chose de comparable. On a essayé de faire repousser la végétation. C’est impossible, pendant ans, rien ne pourra y repousser. Le niveau de pollution est comme



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *