Radio Lets Go Zik

Radio Lets Go Zik, Radio Lets Go Zik direct, écouter Radio Lets Go Zik en direct

avons payé pour quatre places. Mariage ? Quel mariage ? Bonsoir, Maman. Odenigbo n’est pas encore rentré. Ce n’est pas bien de fumer, Maman. Ça c’est possible, ma fille, Mais je suis trop vieille pour mourir jeune à cause de la cigarette. Comment va ma petite fille ? Le bébé va bien.Elle dort, à l’intérieur.C’est bien. Je ne suis pas venue pour voir Odenigbo. C’est toi, ma fille que je suis venue voir. En supposant que le cousin d’Odenigbo, Aniekwena, emmène du vin à ton père, qu’est-ce que tu dirais ?Je te demande Radio Je sais ce que vous demandez, Maman. Si tu voudrais marier mon fils. Mais pourquoi, Maman ? Qu’est-ce qui a changé en moi ? C’est Odenigbo qui vous a demandé de venir me voir ? Il est venu vous voir hier soir ? Est-ce qu’il vous a dit qu’il allait me poser la question ? Je n’ai pas vu mon fils depuis trois jours, ma fille. Vas-tu te marier avec Odenigbo ? Oui. Oui, je vais me marier avec Odenigbo. C’est trop beau pour être vrai, non ? Où est le piège ? Il n’y a pas de piège, Nkem. C’est sa façon de s’excuser. Nous sommes prêts à partir, Odenigbo, Mais votre mère refuse de faire ses valises pour venir avec nous. Maman ? Je pensais que tu étais d’accord pour aller à Uke. Hm-mm. Ne dis pas ça ! Tu m’as dit qu’on devait partir, Que ce serait mieux si j’allais à Uke. Mais m’as-tu entendu dire que j’étais d’accord ? T’ai-je dit « oh » ? Tu veux aller à Umuahia avec nous alors ? Mais pourquoi partez-vous ? Où partez-vous ? Entends-tu des coups de feu ? Maman, les gens partent d’Abagana et d’Ukpo, ce qui veut dire que les soldats Hausa vont bientôt entrer à Abba. Pour qui est-ce que je devrais quitter ma maison ? Tu sais que ton père nous maudirait ? Maman, tu ne peux pas rester ici. Il ne restera plus personne à Abba. Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les soldats Hausa sont proches. Je pars pour Uke. Prévenez-moi quand vous serez arrivés à Umuahia. Rentre. Rentre préparer tes affaires. J’attendrai et je surveillerai la maison. Quand vous aurez fini de vous échapper, vous reviendrez. Et je serai ici. Maman, pourquoi ne pas venir avec nous ? Venez avec nous, s’il vous plaît. Donne-moi les clés de ta maison. Je vais avoir besoin de choses qui sont là-bas. Viens avec nous, Maman. Tu vas rater le mariage. Donne-moi la clé. C’est chez moi ici. Maman Radio Viens avec nous. S’il te plaît, viens avec nous, Maman. ABBA UMUAHIA Il y a sept semaines le Colonel Ojukwu était au bout de la chaîne Radio d’une action de la police fédérale Radio déclarant l’ancienne région de l’Est officiellement hors de la fédération. Maintenant, il y a une terrible guerre civile. Où est le bébé ? Elle n’est pas dehors en train de jouer, si ? Je ne veux pas qu’elle salisse sa robe. Elle est dans le salon. J’ai envoyé un message à Port Harcourt pour Kainene. Elle ne viendra pas. Je voulais simplement qu’elle sache. C’est toujours trop grand.Olanna, tu es prête ?Oui, je suis prête. Entre. Tu as les fleurs ? Qu’est-ce que c’est ? Je voulais des fleurs fraîches, Okeoma. Personne ne fait pousser des fleurs à Umuahia. Les gens font pousser ce qu’ils peuvent manger. Alors je ne porterai pas de fleurs. M’accordes-tu cette danse ? Hail Biafra ! Ah, le gâteau. Venez par ici. C’était toi ? Venez, servez-vous. Que tout le monde se rassemble. OK, c’est parti, un, deux Radio Okeoma ! Okeoma ! Non ! Non ! Maman ! Énoncez. Ike, vas-y. Instaurer. Ah, « Inst-aller ». « Installer ». Il n’y a pas de R. OK, on continue Radio B comme ?Ballon.C comme ?Chat.D comme ?Dauphin.E comme ?Éléphant.F comme ?FraiseG comme ?Girafe.H comme ?Hibou. C’est impossible, Odenigbo ! Tu ne peux pas retourner à Abba. Il faut que j’enterre ce que les vautours ont laissés.Monsieur Radio Oui, oui, oui. Quelqu’un a déjà dû s’en occuper ! Nous devons partir demain. Le propriétaire ne veut pas nous garder car on ne peut pas payer notre loyer. Qu’est-ce que je vais faire ? Pourquoi est-ce que tu utilises la cuisinière à kérosène ? Tu es bête ou quoi ? Ne t’ai-je pas dit d’économiser le kérosène ? Mais, madame, vous m’avez dit de cuisiner pour le bébé. Je n’ai pas dit ça ! Va dehors et fais un feu ! Tu sais combien coûte le kérosène ? Juste parce que tu ne paies pas ce que tu utilises Radio ne veut pas dire que tu peux les utiliser comme tu veux. Le feu de bois n’est-il pas un luxe d’où tu viens ? Désolé, madame. Sa mère est morte. Ils lui ont tiré dessus à Abba. Les soldats de Biafra et les barrages routiers me demandaient de me retourner. Alors j’ai garé la voiture, je l’ai caché, et j’ai commencé à marcher. Et puis, un officier de Biafra Radio a enclenché son fusil Radio m’a dit qu’il me tirerait dessus Radio pour que les vandales n’aient pas à le faire si je ne me retournais pas. Je vais bien, Nkem. Ça va. On dit qu’il y a beaucoup de sexe gratuit ici, mais les femmes ont une sorte de maladie. La maladie de Bonny ? Il va falloir que vous fassiez attention à ce que vous ramenez à la maison. Ce camp de réfugiés est géré par ma femme.C’est vrai ? Ça fait combien de temps ?Elle vient de Biafra.Tu parles bien Igbo alors ?Oui. Kedu. Il y a de la nourriture à São Tomé que les cafards sont en train de manger car personne ne peut y accéder. Est-ce que je peux te donner quelques lettres ? C’est pour les parents de ma femme à Londres. Nous trouverons quelque chose de mieux bientôt.Bienvenue. Nno.Merci. J’habite en bas de l’allée. Ton mari n’est pas là ? Il est encore au travail. Je voulais le voir avant les autres habitants. C’est pour mes enfants. Ils ont tous les trois de l’asthme.De l’asthme ?Le propriétaire l’appelle « Docteur ». Oh ! Non, il a un doctorat. C’est un docteur des livres, pas un docteur pour les gens malades. Oh Radio Il y a une femme dans une voiture qui te demande. Kainene ? Je suis allée à ton ancienne maison et quelqu’un m’a dit de venir ici. Le propriétaire nous a fait partir. Entre. Assois-toi. Alors, comment vas-tu ? Tout allait bien jusqu’à ce que Port Harcourt tombe. Je travaillais avec l’armée, j’avais un permis pour importer du poisson. Je vis à Orlu maintenant. Je m’occupe d’un camp de réfugiés là-bas. Oh Radio Me condamnes-tu de profiter de la guerre par ton silence ? Quelqu



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *