Radio Judaïca102.9 FM

Radio Judaïca102.9 FM, Radio Judaïca102.9 FM direct, écouter Radio Judaïca102.9 FM en direct

Oui. Et ton maître joue toujours au tennis et va au club ? Oui. Bien.Qu’est-ce qu’il y a ?Amala est enceinte. Quoi ? Maman vient d’arriver pour me dire qu’Amala est enceinte de moi. S’il te plaît, laisse-moi entrer. S’il te plaît. On fera ce que tu voudras. Tout ce que tu veux, on le fera ensemble. Tu m’as dit que ça ne s’était passé qu’une fois. Une seule fois et elle est tombée enceinte.Une seule fois.Une seule fois, je vois. J’ai dit à maman que j’enverrai Amala chez Dr Okonkwo à Enugu. Elle a dit qu’il faudrait d’abord lui passer sur le corps. Elle a dit qu’Amala accouchera et qu’elle élèvera l’enfant elle-même. Maman a tout planifié depuis le début. Elle s’est assurée que je sois saoul Radio avant d’envoyer Amala. J’ai l’impression d’avoir été forcé à Radio je ne comprends pas tout. Personne ne t’a forcé à quoi que ce soit !Je savais que c’était toi.Oh ! Ça va ? Tout va bien ? Je vais très bien. Je n’arrive pas à me décider entre le Bordeaux et le Bourgogne. Je peux t’aider ? Pourquoi ne pas acheter les deux pour que tu viennes les partager avec moi, pour qu’on décide lequel est le meilleur ? Tu as une heure ? Ou est-ce que tu es pressé de retourner écrire ton livre ? Je détesterais m’imposer, tu comprends. Non, tu ne te t’imposerais pas du tout. D’ailleurs, tu n’es jamais venu me voir Radio dans mon appartement. Tu devrais vraiment écrire à propos de ce qu’on fait les Anglais au Kenya. Ils coupaient les testicules, n’est-ce pas ?N’est-ce pas ?Oui. Alors tu devrais écrire à ce sujet.Tu as un titre pour ton livre ?« le Panier de Mains ». « Le Panier de Mains ». C’est macabre. C’est à propos du travail, les bonnes choses que nous avons réalisées. Les chemins de fer, par exemple, mais Radio aussi comment la main d’œuvre était exploitée Radio et aussi les distances parcourues par l’empire colonial.Mon verre n’est pas encore vide.Non, je sais. Viens t’assoir par terre avec moi. Je devrais y aller. Souhaitez-vous quelque chose madame ? Elles sont très belles. Tu as utilisé du fertilisant ?Oui madame.Et sur les poivrons ? Oui madame. Madame ? Maman a utilisé des sorcelleries sur mon maître madame. N’importe quoi ! Marrions-nous. Maman nous laissera tranquille après ça. J’ai couché avec Richard. Non. Si. Tu as des sentiments pour lui ? Non. Si tu n’as pas de sentiments, alors pourquoi ? Olanna ? Ton maître est ici ?Est-ce que ton maître est ici ?Merci, Harrison. Je ne veux plus jamais te voir chez moi ! Est-ce que tu m’as bien compris ? Plus jamais ! Est-ce qu’on essaie toujours d’avoir un enfant ? Bien sûr. Non ? Sers-moi du brandy, mon garçon. Donne-le à Odenigbo. Dis-lui qu’Amala refuse de la toucher. Maman ne veut pas garder l’enfant. Il y a un jeune homme à Ondo qui est menuisier Radio Amala va se marier avec lui. Maman ne veut pas garder l’enfant ? Elle voulait un garçon. J’ai parlé avec la famille d’Amala. Ils sont d’accord, le bébé restera chez eux. J’irai à Abba la semaine prochaine pour les rencontrer et discuter Radio On va la garder. Notre relation est la chose la plus importante à mes yeux, Nkem. Nous devons prendre la bonne décision pour nous. Tu ne pensais pas à notre relation Radio quand tu l’as mise enceinte. On va y réfléchir.C’est très noble de ta part.Je ne suis pas noble.Est-ce que tu vas l’adopter ?Oui, je pense. Que lui diras-tu ?Comment ça ?Oui, quand elle sera grande. La vérité Radio Qu’Amala est sa mère. Je ferais en sorte qu’elle m’appelle Maman Olanna par exemple, Au cas où Amala refasse surface, elle sera Maman. Tout ça pour le plaisir de ton Révolutionnaire.Non.Alors pourquoi le fais-tu ? Elle était sans défense. C’était comme si je la connaissais. Je trouve que c’est une décision très courageuse. Est-ce que tu viendras à son baptême ? Oui. Bien sûr que je viendrai.C’est très bon, Harrison.Merci madame. Il ne te mérite pas, tu sais. Cette tarte est meilleure que celle de la dernière fois à Londres. Merci Madame. Mon maître me dit que tout le monde dit la même chose chez Mr Odenigbo. Tu en fais pour eux ? J’en faisais pour que mon maître en emmène chez eux, mais je ne fais plus rien pour le domicile de Mr Odenigbo depuis la fois où il a crié sur mon maître. Il a crié comme un fou et toute la rue a entendu. Il doit avoir un problème. Ne me dis pas, « Pardonne-moi ». Il n’y a rien de plus banal. Ne pars pas s’il te plaît. Partir ? Ce serait un peu trop facile, tu ne penses pas ?Je suis désolé, Kainene.Je pourrais te pardonner si c’était avec quelqu’un d’autre que ma sœur ! Je suis vraiment désolé. Tu devrais dormir dans la chambre d’invités. Oui. Oui, bien sûr. En Mai, Le Majeur General Ironsi a aboli les régions par décret. C’en était trop pour le Nord. Il y a eu des émeutes et le régime d’Ironsi n’a duré que six mois. À Ibadan, parmi les troupes du Nord, il a été tué. Pillages, émeutes, embuscades, ont fait des milliers de morts chez les Igbo. Les Nordistes ont profité de la confusion, pour laisser exprimer la colère accumulée liée à la réussite économique des Igbos, qui ont migré dans leur région. Quelque chose à déclarer Monsieur ?Non. Je vais à Londres.OK. Bien Monsieur.D’où venez-vous ?D’Obosi. Ma fiancée vient d’Umunnachi, pas loin de chez vous.Votre fiancée, monsieur ?Oui. Elle s’appelle Kainene. Vous parlez Igbo, monsieur ? Oui Radio Je m’appelle Nnaemeka.Ravi de vous avoir rencontré Radio Merci monsieur. Nous avons ici un petit problème technique ! Un petit problème qui peut être résolu très facilement ! Je veux que tous les visiteurs étrangers viennent ici. Par ici, Monsieur. Passeports ! Sortez vos passeports ! Où est votre passeport ? Il est à la maison Monsieur Je ne l’ai pas sur moi Monsieur.Tu es Igbo ?Oui monsieur.Par ici mon frère.Oui monsieur. Tournez la page. Passeports ! Montrez-moi votre passeport !Tu vas dans quelle église ?Je suis catholique. Tu es catholique ? C’est bien. Tu vas dans quelle église ?Saint Dominique.Saint Dominique, ah Radio Écoute, attend moi ici une minute. Passeport ! Debout ! Allez ! Bougez ! Maintenant ! S’il vous plaît, s’il vous plaît. Non. OK, aligne-les ! Laisse-moi sortir de la voiture. Arrête la voiture ! Qu’est ce qui se passe ici ? Que se passe-t-il ?



Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *